Quel avenir pour l’industrie du bagage ? Vers des bagages eco-responsables

Protéger l’environnement, un défi industriel et sociétal

Entre 5 millions et 12 millions de tonnes de plastique finissent chaque année dans nos océans, une constatation accablante pour notre planète et notre environnement. Malgré cela, le plastique joue un rôle très important pour faciliter notre quotidien. En effet, de nombreuses industries n’ont pas pris totalement le tournant écologique pour améliorer leurs processus vers une vision plus saine et durable pour notre environnement.

Pour certaines industries pétrolières, le plastique a encore un bel avenir devant lui, puisque des investissements massifs sont réalisés de nos jours dans la pétrochimie, les sociétés de raffinage ou encore la production de polyéthylène.
Le plastique est encore utilisé pour la fabrication de nombreux objets de notre quotidien : les équipements industriels, les appareils électroniques, le transport, les biens de consommation, le textile, les bâtiments et travaux publics et les emballages. Le recyclage doit être au centre de nos préoccupations pour limiter les risques de pollution massive de notre planète pour les prochaines décennies.


Recycler les plastiques de valise


Les différents matériaux d’une valise à recycler

Aujourd’hui, le recyclage est favorisé pour donner une seconde vie aux déchets plastiques. Ceci permet de protéger l’environnement, éviter de gaspiller les ressources naturelles (le pétrole) et réduire la consommation d’énergie.
De nos jours, grâce à une prise de conscience de plus en plus importante des consommateurs, l’objectif est de consommer plus sainement, limiter les déchets polluants et limiter les achats d’objets polluants à usage unique.
La plupart des bagages à coque rigides vendues sur le marché sont généralement fabriqués en polycarbonate, ABS ou nylon pour leur apporter une bonne résistance.

Une ancienne valise jetée peut être transformée en une nouvelle valise ou encore en d’autre objets en recyclant ses différentes parties : la coque, le trolley, les poignées, les badges de logo, le porte adresse, les roues ou encore toutes les protections. De nombreux organismes et entreprises collectent les pièces détachées en bon état pour réparer d’autres valises ou sacs de voyage ou alors recyclent pour en produire d’autres. En faisant recycler vos bagages, vous allez : 

  • Profiter d’une valise neuve à moindre prix et lutter contre le gaspillage
  • Aider à réparer d’autres valises pour allonger leur durée d’usage
  • Réduire les déchets et aider à protéger notre planète contre la pollution  
  • Limiter la dépendance à de ressources naturelles non-renouvelables

Des produits durables et fiables 

Par conséquence, les concepteurs de bagagerie doivent s’adapter aux besoins du marché qui évoluent.

Différentes matières peuvent être utilisées pour substituer le plastique sur les valises comme l’utilisation d’un tissu composé à 100% de bouteilles en PET recyclées pour la doublure intérieure de la valise ou encore les fermetures éclair. C’est un tissu aussi durable et fiable que le polyester. Pour les coques extérieures des valises, on utilise le polypropylène recyclé (PP) qui provient des déchets ménagers : emballage, textile, sanitaire, électroménager. Le liège peut être utilisé pour les poignées, le trolley ou encore les protections.

La mise en place d’une économie circulaire dans le secteur de la bagagerie aura un impact favorable sur l’environnement et de meilleure performances économiques.

Du polypropylène fabriqué à partir de déchets plastiques ménagers recyclés pour les coques plastiques des valises.


L’éco-conception, la clé pour un développement durable

Accompagner la prise de conscience des voyageurs


D’une part, une valise éco-responsable c’est une valise fabriquée à partir de matériaux recyclés et régénérés. Elle est donc recyclable et durable pour le consommateur. D’autre part, c’est aussi une valise facilement et rapidement réparable par soi-même. Ceci permet aux consommateurs de pouvoir remplacer les éléments défectueux (roulettes, poignées télescopiques, fermeture éclair, cadenas ou les poignées) de la valise par les pièces détachées neuves vendues sur le marché.

Les voyageurs conscients et respectueux de l’environnement sont plus sensibles aux impacts négatifs des valises usagées et inutilisables jetées à la déchetterie. Aujourd’hui, la gamme des bagages éco responsables tend à s’accroître, afin d’encourager et sensibiliser davantage les consommateurs aux dangers réels du plastique jetable. En effet, différentes raisons expliquent le choix des produits éco-responsables par les consommateurs. Il y a ceux qui souhaitent limiter leurs dépenses en choisissant des produits recyclables donc durables et ceux qui souhaitent limiter les impacts négatifs sur l’environnement en réduisant les déchets.

Une valise faite de produits recyclés à partir de matières légères comme le liège limitera par conséquent le poids lors du transport et contribuera à la valorisation des déchets produit lors de la fabrication. Un bagage léger sera plus facile à transporter et moins impactant pour l’environnement à grande échelle.

 

Conclusion

Plus de neuf millions de valises et sacs sont vendus chaque année en France, la valise n’est plus un objet lambda pour le voyageur, elle s’utilise comme un véritable accessoire de mode, que l’on choisit avec une grande attention.

La prise de conscience écologique des consommateurs a forcé l’industrie de la bagagerie à proposer des produits adaptés aux besoins et aux évolutions des consommateurs. Les valises sont des objets généralement conçus à base de matériaux plastiques. Pour pallier la détresse écologique que nous vivons de nos jours, il est impératif de prévoir une économie circulaire en produisant des objets éco responsables fiables et durables dans le temps.

Les secteurs de la bagagerie et du tourisme doivent s’efforcer de prévoir et d’accompagner les consommateurs vers des voyages zéro déchets, afin de réduire les émissions de CO2 durant tout le parcours client.